Fraudes aux chiens de chasse avec le LOF : voici comment déjouer les arnaques qui tournent

Eric Lechasseur
Par LeChasseur Publié le 03/06/24 à 12:08
Fraudes Aux Chiens De Chasse Avec Le Lof Voici Comment Dejouer Les Arnaques Qui Tournent

Les fraudes dans le monde des chiens de chasse ne sont pas une nouveauté, mais elles atteignent des sommets inquiétants. Avec l’essor des ventes en ligne, les escrocs n’ont jamais eu autant de liberté pour opérer. Qu'il s'agisse de faux certificats LOF (Livre des Origines Français) ou de vendeurs sans scrupules écoulant des chiots non sevrés, les acheteurs doivent redoubler de vigilance.

Le LOF : une garantie indispensable

Le LOF est censé être une garantie de la pureté des races canines, pourtant, il est devenu un terrain de jeu pour les arnaqueurs. André Varlet, directeur de la Société Centrale Canine, explique que, malgré les tests génétiques et les standards morphologiques, des failles existent et les acheteurs se retrouvent souvent avec des chiens qui ne correspondent pas à leurs attentes.

Vendeurs en ligne : entre mirages et pièges

Les plateformes de vente en ligne sont envahies par des annonces séduisantes, mais souvent trompeuses. Entre les numéros d’identification falsifiés et les chiens vendus bien avant l’âge légal de huit semaines, les risques sont multiples. Voici quelques astuces pour ne pas tomber dans le panneau :

  • Refusez tout chiot ou chaton de moins de huit semaines.
  • Vérifiez que l'animal est bien pucé ou tatoué.
  • Assurez-vous que le vendeur fournisse tous les documents légaux obligatoires.

Cas pratiques : comment déjouer les escrocs

Il est crucial de poser les bonnes questions et de demander des preuves tangibles. Si un vendeur refuse de fournir un certificat de santé ou un numéro SIREN, il est fort probable qu’il cache quelque chose. Les clubs de race affiliés à la SCC sont des ressources précieuses pour trouver des éleveurs de confiance.

A voir aussi  Hermine : les secrets de ce mammifère élégant et mystérieux

Adopter plutôt qu'acheter : une alternative sécurisée

Les refuges sont souvent une meilleure option pour éviter les arnaques. Ils proposent des animaux dont le suivi sanitaire est assuré et qui peuvent être adoptés en toute confiance. De plus, adopter un animal abandonné est une belle manière de lui offrir une seconde chance.

Conclure la vente : précautions finales

Voici une vidéo qui explique bien les choses :

Avant de signer tout document, lisez attentivement chaque clause. Un certificat vétérinaire et une attestation de cession doivent être fournis par le vendeur pour garantir la santé et l’origine de l’animal. Les mentions "de type" ou "d’apparence" doivent vous alerter : cela signifie que l’animal n’a pas de pedigree et ne sera jamais officiellement reconnu comme de race.

Face à la prolifération des arnaques, il est impératif de rester vigilant et de s’informer correctement. Les outils existent pour vérifier les informations fournies par les vendeurs, et les refuges offrent une alternative sûre et éthique. En prenant quelques précautions simples, vous pouvez éviter les désagréments et profiter pleinement de votre nouveau compagnon de chasse.

Eric Lechasseur

Bonjour, je m'appelle Eric et je suis passionné par tout ce qui touche à la nature et à la vie sauvage. Depuis mon plus jeune âge, j'ai été élevé dans une famille où la chasse était une tradition et un mode de vie...