Les chasseurs corses contraints malgré eux à continuer la saison de chasse aux sangliers

Eric Lechasseur
Par LeChasseur Modifié le 27/02/24 à 15:57
Les Chasseurs Corses Contraints Malgré Eux à Continuer La Saison De Chasse Aux Sangliers

Face à la diminution de la population de sangliers, les chasseurs de la Corse-du-Sud demandent une clôture anticipée de la saison de chasse au sanglier. La Fédération des Chasseurs de la Corse-du-Sud explique les raisons pour lesquelles ils ont demandé cette fermeture anticipée.

Une modification de la saison de chasse pour protéger les animaux

Selon la Fédération, "la saison de chasse au sanglier ne s'achèvera pas le 31 janvier... En novembre, la FDC2A a été alertée par de nombreuses associations de chasseurs concernant la raréfaction des sangliers. Sans oublier les piégeurs, des personnalités scientifiques qualifiées, le Conservatoire des Espaces Naturels et A lors de cette réunion, il a été voté à l'unanimité de modifier la date de clôture de la chasse au sanglier. En effet, compte tenu de la baisse significative des sangliers cette année et des laies actuellement en gestation, voire même celles ayant déjà donné naissance à des marcassins, il nous a semblé approprié d'anticiper la fermeture. Face à ce refus, nous encourageons les présidents d'associations et les responsables de chasse à anticiper eux-mêmes cette fermeture dans un souci de gestion."

Une situation contrastée par rapport aux années précédentes

Si lors de la saison précédente, pour le département de la Corse-du-Sud, la situation de surpopulation du sanglier avait conduit à l'extension de leur chasse jusqu'au 31 mars et à l'organisation de battues administratives, cette année les circonstances sont complètement différentes. En effet, par leur action régulatrice, les chasseurs du département semblent avoir enrayé la croissance numérique des populations de sangliers et une nette diminution de leur nombre est observée par ces derniers.

A voir aussi  [Vidéo] TOP 5 de charges de sanglier sur des chasseurs

Les préoccupations des chasseurs face au refus de fermeture anticipée

Aussi, dans un souci de bonne gestion de cette espèce, la Fédération Départementale des Chasseurs de la Corse-du-Sud a demandé une clôture anticipée de la chasse de ces animaux aux services préfectoraux. Cependant, de manière inattendue, le préfet du département a refusé de prendre une telle décision, décevant les chasseurs qui, en tant que gestionnaires principaux de l'équilibre de la biodiversité, ne souhaitent pas perpétuer des actions qui mèneraient à l'éradication de l'espèce du sanglier. Face à ce refus, Ange-Dominique Manenti, président de la Fédération Départementale des Chasseurs en Corse-du-Sud a demandé à ses membres d'anticiper eux-mêmes la fermeture de la chasse au sanglier. Cette démarche ne peut qu'être saluée car elle démontre que, contrairement aux allégations diffamatoires de nos détracteurs, les chasseurs ont une préoccupation constante pour la bonne gestion des différentes espèces de la biodiversité et ne sont pas du tout sanguinaires comme le soulignent les activistes des droits des animaux opposés à la chasse.

Réactions contradictoires sur la situation des sangliers

Nous continuons de voir des sangliers partout, même dans les villes à travers le pays, et maintenant les chasseurs viennent nous dire qu'il n'y a plus de sangliers là où ils chassent ! L'intuition n'est pas un bon indicateur pour la gestion de la faune sauvage ; l'unique indicateur qui importe est une explosion des dégâts indemnisés. Dans mon département, les responsables de la Fédé disaient qu'il n'y avait plus de sangliers lors des chasses de fin de saison en février 2023. FG affirme : "M. Nepalperou, le grand donneur de leçons, est de retour... Je vous propose de passer votre permis de chasser et d'aller réguler vous-même les populations de sangliers, vous en avez parfaitement le droit, et je ne doute pas que vous serez bien plus efficace que les autres critiques que vous critiquez. Mais peut-être que ce n'est pas aussi simple que de prendre la parole en public... Malheureusement, il y a toujours plus de grands savants qui savent tout sur tout, mais malheureusement parlent beaucoup plus qu'ils n'agissent et souvent sur des choses qu'ils ne connaissent pas."

  • Les chasseurs demandent une fermeture anticipée de la chasse au sanglier
  • Les populations de sangliers connaissent une diminution importante
  • Le préfet refuse cette fermeture anticipée
  • Les chasseurs sont déterminés à agir pour protéger l'équilibre de la biodiversité
A voir aussi  L'attractant sanglier Black Fire Original a son prix le plus bas jamais vu jusqu'au 15/01

Face à la baisse de la population de sangliers, les chasseurs en Corse-du-Sud s'engagent à protéger l'espèce en demandant une clôture anticipée de la saison de chasse. Malgré le refus du préfet, ils montrent leur volonté de prendre leurs responsabilités pour garantir un bon équilibre de la biodiversité.

Eric Lechasseur

Bonjour, je m'appelle Eric et je suis passionné par tout ce qui touche à la nature et à la vie sauvage. Depuis mon plus jeune âge, j'ai été élevé dans une famille où la chasse était une tradition et un mode de vie...