Les chevreuils se saoulent !!! Découvrez pourquoi, comment et les conséquences

Eric Lechasseur
Par LeChasseur Modifié le 07/03/24 à 15:51
Les Chevreuils Se Saoulent !!! Découvrez Pourquoi, Comment Et Les Conséquences

Au printemps, la nature s'éveille et les chevreuils profitent des bourgeons pour se délecter. Cependant, certains bourgeons contiennent des substances alcaloïdes qui provoquent une ivresse passagère chez ces animaux, entraînant des comportements inhabituels et des problèmes pour l'agriculture.

Un régime de bourgeons euphorisants pour les chevreuils

En cette saison, les chevreuils ont tendance à ingurgiter une grande quantité de bourgeons, parfois jusqu'à 2000 par jour. Parmi eux, il y a ceux des conifères, notamment les bourgeons de sapin, qui renferment des substances alcaloïdes ayant des effets euphorisants sur l'animal. Ces substances altèrent la perception de leur environnement et les rendent moins craintifs envers le danger et la présence humaine.

De nombreux témoignages rapportent des observations de chevreuils titubant près des habitations, semblant désorientés voire "saouls".

Attirés par les jardins et les champs, les chevreuils causent des dégâts aux cultures

  • Les chevreuils sont attirés par les bons légumes des jardins et les plantations que l'on trouve près des maisons.
  • Ils causent d'importants dommages aux cultures, comme les vignobles, où ils raffolent des bourgeons de vigne. La qualité du raisin peut ainsi être affectée par leur passage.
  • Les viticulteurs, notamment ceux situés près de zones boisées, réclament des mesures pour limiter ces dégâts et protéger leurs productions.

Des animaux qui suscitent l'humour mais aussi l'inquiétude chez les riverains

Malgré l'étrangeté du phénomène, les chevreuils ivres font généralement sourire ceux qui les croisent. Cependant, il est important d'alerter les automobilistes et les piétons sur la présence possible d'animaux désorientés en bordure de route, car cela peut entraîner des accidents.

A voir aussi  [Vidéo] un cerf débarque dans un restaurant et sème la panique parmi les clients

Gérer ce phénomène printanier : conseils pour les particuliers et les autorités

Face aux problèmes causés par les cerfs ivres, ici quelques recommandations pour agir avec prudence :

  • Ne pas intervenir ou tenter de capturer un chevreuil : Même s'ils semblent inoffensifs, les chevreuils peuvent blesser avec leurs bois et leurs sabots. Il est préférable de contacter des professionnels spécialisés dans le sauvetage de la faune, comme les centres de soins pour la faune sauvage
  • Ralentir et rester attentif à la route : Pour éviter les collisions avec ces animaux égarés, il est important d'être vigilant lorsqu'on conduit, surtout à proximité des routes bordées de forêts.
  • Limiter l'accès aux jardins et aux cultures : Installer des clôtures ou protéger les plants avec des filets peut aider à réduire les visites des chevreuils ivres et ainsi minimiser les dégâts.

Une régulation de la population de chevreuils envisageable par les autorités locales

Certains proposent que des mesures soient prises pour encadrer la population de cerfs dans certaines régions, notamment en autorisant des chasseurs et propriétaires terriens à prélever quelques individus avant la mise bas des femelles. Cela pourrait ainsi réduire les dégâts causés aux cultures et éviter des accidents sur les routes.

Le phénomène des cerfs ivres au printemps est certes amusant mais il entraîne également des conséquences non négligeables pour l'agriculture et la sécurité routière. Les riverains et automobilistes doivent donc rester vigilants et adopter des comportements responsables pour se préserver contre ces animaux désorientés.

Eric Lechasseur

Bonjour, je m'appelle Eric et je suis passionné par tout ce qui touche à la nature et à la vie sauvage. Depuis mon plus jeune âge, j'ai été élevé dans une famille où la chasse était une tradition et un mode de vie...