Pêcher dans les eaux turquoises de Dubaï

Tibo Lepecheur
Par Lepecheur Publié le 07/11/12 à 10:53
pêche dubai

Situé à mi-chemin entre l'Extrême-Orient et l'Occident sur les bords du Golfe Arabique, Dubai est l'un des sept Émirats constituant les Émirats Arabes Unis (E.A.U.). Une longue tradition marchande a fait de Dubai, pendant des siècles, un des centres commerciaux les plus actifs de tout le Moyen-Orient.

Aujourd'hui, résolument tourné vers le tourisme, Dubai accueille de plus en plus de visiteurs étrangers attirés par le soleil, les plages, un shopping avantageux ou une hôtellerie de qualité. À ces touristes, s'ajouteront bientôt, n'en doutons pas, de nombreux pêcheurs sportifs. Déjà connus pour leurs eaux extrêmement poissonneuses, les Émirats manquaient d'une véritable organisation de pêche.

Depuis l'été 1996, le problème est résolu avec la création d'un centre de pêche à Dubai, grâce à la volonté et l'enthousiasme d'un français installé avec sa famille à Dubai depuis 3 ans. Tout est aujourd'hui réuni pour partir dans les meilleures conditions, à la rencontre des poissons du Golfe Persique.

Les poissons et les saisons

peche espadon voilier dubai
Pêche d'un espadon voilier à Dubai

L'absence d'une pêche industrielle (interdite) au large des Émirats a favorisé le développement d'une faune sous-marine à la fois dense et variée.

- Le plus beau de tous les poissons de sport, l'espadon voilier, est présent en grande densité dans le Golfe Persique entre octobre-novembre et avril, période au cours de laquelle, la température extérieure oscille entre 20 et 25° et celle de l'eau entre 24 et 26°. Le reste de l'année, les températures trop élevées éloignent les poissons vers le large. Au plus fort de la saison entre décembre et mars, il n'est pas rare de comptabiliser de 10 à 20 touches par jour. Poids moyen entre 20 et 60 kg. Les "voiliers" de Dubai sont de l'espèce indo-pacifique donc plus gros que l'espèce atlantique.

A voir aussi  Vivez l'aventure d'un séjour pêche en Suède

En plus des espadons voiliers, on trouve également dans le Golfe Persique de nombreuses autres espèces de poissons en grande densité selon les périodes.

- Carangues, barracudas, wahoos en densités impressionnantes d'octobre à décembre.

- Cobias, thons jaunes, coryphènes, thazards, requins, raies pastenague et guitare.

- Mais aussi de nombreux poissons de roche et récifs, tel le mérou tacheté.

- Probablement présents sur la zone de Khasab et au large de Fujairah également des marlins rayés dont la densité reste encore à vérifier.

Tibo Lepecheur

Bonjour, je suis Tibo, un fervent passionné de pêche et rédacteur halieutique pour cet art ancestral. Dès mon enfance, j'ai été fasciné par l'eau et ses mystères, trouvant dans la pêche un moyen unique de me connecter avec la nature.