La chasse au Maroc

Eric Lechasseur
Par LeChasseur Modifié le 21/12/23 à 09:07
voyage chasseur Maroc

Pays de grands espaces, le Maroc est aussi une terre de contrastes où se mêlent les montagnes enneigées de l'Atlas, les déserts et les dunes aux confins du Sahara, les grandes plaines céréalières et les palmeraies des oasis du sud.

Cette association de paysages multiples a engendré une faune riche et variée parfaitement adaptée à son environnement. Ainsi dans le nord du pays les bécassines ont trouvé avec les marais d'Arbaoua le site idéal pour passer l'hiver loin des frimas de l'Europe du Nord.

Au sud, ce sont les tourterelles qui en remontant du Sénégal ou du Mali font étape à proximité des grandes cultures céréalières pour nicher et s'alimenter, ou bien encore les perdrix rouges gambra qui ont trouvé dans la région de Marrakech un biotope idéal à leur développement.

chasse maroc
Partie de chasse au Maroc

Gibier et Saisons

  • Bécassines et canards : La chasse est ouverte du 1er dimanche d'octobre au 3 mars suivant. Au Maroc les bécassines arrivent début octobre et s'installent dans les grands marais au sud de Tanger où elles trouvent nourriture et repos. L'absence d'autres zones humides favorise une concentration exceptionnelle d'oiseaux. Un quota journalier de 20 bécassines et 12 canards a été fixé par chasseur.
  • Tourterelles : Pour 2013, la chasse à la tourterelle sera ouverte le 20 juin dans les zones d'Agadir-Taroudant et Marrakech et le 27 juin sur la zone Beni Mellal. La fermeture générale interviendra le 04 août. La chasse n'est autorisée que 4 jours par semaine : vendredi - samedi - dimanche - lundi. Limite journalière : 50 oiseaux.
  • La caille : Elle ne se chasse que 3 jours par semaine : vendredi, samedi et dimanche du début octobre à fin janvier. Limite journalière : 20 oiseaux.
  • La perdrix rouge gambra est la cousine germaine de la perdrix rouge européenne. Elle se différencie par son comportement au sol et en l'air et son extrême résistance à survivre dans des conditions difficiles. On ne rencontre ce gibier qu'en Afrique du Nord d'où il est originaire, et où il est souvent confondu avec les bartavelles tellement la ressemblance est frappante. Au Maroc, elle est encore à l'état sauvage dans les grandes réserves de certaines chasses touristiques. On la chasse devant soi avec chien d'arrêt ou rabatteurs. Mais, face à une demande constante, des sociétés de chasse font du repeuplement en lâchant des perdreaux à 5 semaines et organisent de superbes battues de plusieurs centaines de perdrix par jour. La chasse est ouverte de début octobre à fin décembre-janvier (nous consulter pour les dates exactes).
  • Le sanglier : Peu chassé au cours des dernières saisons, quelques battues de sangliers à dates fixes sont prévues pour la saison 95-96. Ouverture du 1er dimanche d'octobre à mi-février. Taxe par animal selon le poids : 500 FF jusqu'à 100 kg et 1 000 FF au-delà.
A voir aussi  L'île de beauté, un paradis pour les chasseurs

La zone de chasse

BÉCASSINES, CANARDS et autre gibier d'eause chassent dans la zone d'Arboua

becassine du maroc
Une belle bécassine du maroc

sur un immense territoire de 120 000 ha au sud de Tanger. Avec ses cultures, ses marais, ses vasières, ses terres boisées, c'est le biotope idéal des bécassines et autres migrateurs qui viennent y passer l'hiver.
LA PERDRIX GAMBRA et le sanglier peuvent être chassés à la journée dans la zone d'Arbaoua au nord du pays, mais les grandes zones de chasse à la perdrix se trouvent surtout dans le sud du pays et plus particulièrement dans la région de Marrakech où 2 territoires ont été spécialement amodiés pour cette chasse :

  • A 80 km de Marrakech, une réserve de 35 000 ha consacrée surtout aux chasses en battue bien que la chasse devant soi y soit également pratiquée avec succès sur un territoire vallonné nécessitant une certaine forme physique.
  • A 35 km de Marrakech, une nouvelle zone de 2 500 ha idéale pour la chasse devant soi. Sur demande : combinaison possible avec une journée sangliers.
Eric Lechasseur

Bonjour, je m'appelle Eric et je suis passionné par tout ce qui touche à la nature et à la vie sauvage. Depuis mon plus jeune âge, j'ai été élevé dans une famille où la chasse était une tradition et un mode de vie...