[Vidéo] TOP 5 de charges de sanglier sur des chasseurs

Eric Lechasseur
Par LeChasseur Modifié le 07/02/24 à 18:26
Top 5 De Charges De Sanglier Sur Des Chasseurs

L'une des préoccupations majeures pour les chasseurs ainsi que les promeneurs en forêt est de comprendre pourquoi les sangliers chargent. Ces animaux, parfois imposants et véritables symboles de la faune européenne, peuvent représenter une menace sérieuse dans certaines circonstances.

Les circonstances provoquant la charge d'un sanglier

Il convient avant tout de préciser que le sanglier n'est pas un animal naturellement agressif. Toutefois, il adopte un comportement défensif lorsqu'il se sent menacé ou provoqué.

La protection de sa progéniture

Un des cas où le sanglier peut charger est pour protéger ses petits, appelés « marcassins ». En effet, lorsque la laie (femelle du sanglier) perçoit un danger potentiel pour sa progéniture, elle n'hésite pas à passer à l'offensive pour éloigner la menace.

Lorsque l'animal est blessé

Un autre facteur déclencheur de la charge peut être lié aux blessures subies par l'animal. Quand un sanglier est blessé, notamment lors d'une traque ou d'une chasse, il devient plus imprévisible et peut considérer toute personne approchant comme une menace. Dans ce cas, il n’hésite pas à charger pour se défendre.

La rencontre fortuite avec l'être humain

Il arrive parfois que les sangliers chargent sans raison apparente lors de simples rencontres en forêt. Ces situations peuvent survenir lorsque l'homme s'approche trop près, même involontairement, provoquant une réaction défensive de la part du sanglier.

La charge d'un sanglier : signes et comportements à adopter

Reconnaître les signes annonciateurs d'une charge peut permettre de mieux anticiper cette situation et ainsi éviter des accidents potentiellement graves.

Les signes précurseurs de la charge

Avant de charger, le sanglier manifeste généralement plusieurs signes qui indiquent qu'il se sent menacé :

  • Il peut tout d'abord mettre sa tête basse, entre ses pattes avant;
  • Il gratte ensuite le sol avec ses pattes antérieures;
  • Enfin, dans certains cas, il émet un grognement sourd et continu.
A voir aussi  [Vidéo] Un sanglier se retrouve coincé dans un arbre après un saut

Si ces signes sont observés, il est important de prendre conscience du danger imminent et d'adopter les bonnes attitudes pour se protéger.

Comment réagir en cas de charge ?

Face à une charge de sanglier, plusieurs réflexes peuvent être adoptés pour minimiser les risques :

  1. Garder son calme : cela permet de mieux analyser la situation et de choisir la meilleure stratégie à adopter selon le contexte;
  2. Ne pas tenter de fuir : courir risque d'inciter davantage l'animal à poursuivre la charge;
  3. Faire du bruit : frapper des mains ou taper sur un arbre peut aider à effrayer le sanglier et stopper sa charge;
  4. Se mettre en hauteur : monter rapidement sur un arbre, une voiture ou tout autre élément suffisamment élevé permet de se mettre hors de portée de l'animal.

Ces quelques mesures devraient permettre de réduire les risques encourus face à cette situation dangereuse.

Le rôle des chasseurs face au comportement des sangliers

Les chasseurs ont également leur part de responsabilité dans la gestion de ces animaux potentiellement dangereux pour l'homme. En effet, ils peuvent jouer un rôle clé dans la régulation des populations de sangliers et ainsi contribuer à limiter les risques liés à leur présence près des zones habitées.

Régulation des populations de sangliers

La chasse permet de limiter la prolifération des sangliers en contrôlant leur nombre. Ce faisant, il est notamment possible de réduire les dégâts causés par ces animaux aux cultures ainsi que les risques d'accidents routiers dus à leur présence sur les routes.

Pratiquer une chasse responsable

Il est primordial que les chasseurs adoptent des pratiques responsables afin de minimiser les situations à risque provenant de la chasse elle-même. Cela comprend notamment :

  1. La formation des chasseurs : suivre une formation adéquate est essentiel pour connaître les comportements des sangliers et adapter ses techniques de chasse en conséquence;
  2. Eviter les tirs accidentels : ne tirer que lorsqu'on est certain de l'animal visé et de sa position par rapport aux autres chasseurs;
  3. S'équiper du matériel approprié : se munir d'un gilet orange fluo, d'une lampe frontale et d'une arme adaptée à la taille de l'animal afin de minimiser les accidents potentiels.
A voir aussi  Nouvelles contaminations mortelles de chiens de chasse : se dirige-t-on vers une épidémie en France

La compréhension du comportement des sangliers et l'adoption de bonnes pratiques tant dans la chasse que dans la vie quotidienne permettent de limiter les situations dangereuses liées à la charge de ces animaux.

Eric Lechasseur

Bonjour, je m'appelle Eric et je suis passionné par tout ce qui touche à la nature et à la vie sauvage. Depuis mon plus jeune âge, j'ai été élevé dans une famille où la chasse était une tradition et un mode de vie...